Les variations des saisons sont parfois contraignantes et vous amènent à bousculer vos habitudes. C’est la raison pour laquelle vous devez vous préparer en conséquence tout en gardant à l’esprit que se sentir bien à la maison est une priorité. Tous les aménagements et les installations que vous prenez la peine de faire chez vous sont destinés à garantir votre bien-être. À ce titre, pour rester bien au chaud pendant les soirées froides, votre chauffage extérieur est votre meilleur allié. Avant de l’installer et d’en profiter, apprenez comment choisir le meilleur chauffage extérieur pour l’été tout comme l’hiver.

Les deux variantes sur le marché

Un bon chauffage extérieur est indispensable pour vous garantir de bons moments en famille ou entre amis pendant les temps de basse température. Avec le bon chauffage, adapté à vos différents besoins, vous êtes sûr d’être aussi à l’aise à l’intérieur de votre maison, qu’à l’extérieur.

Il existe 2 grandes variantes ou catégories de chauffage extérieur dans lesquelles on retrouve plusieurs modèles différents. Il s’agit du chauffage à gaz et du chauffage électrique.

Le chauffage extérieur à gaz

Il s’agit d’un appareil équipé d’un système piezzo mécanique qui permet de le mettre en route. Étant souvent un concentré de propane ou de butane en fonction des modèles, le gaz contenu dans la bouteille est l’élément qui nourrit et entretient la résistance infrarouge, permettant ainsi de créer la chaleur. Cette dernière est diffusée grâce à un réflecteur installé au sommet de l’appareil.

Ce type de chauffage présente l’avantage d’une certaine facilité de mise en route grâce à un simple bouton de pression. Il est autonome et dispose d’une grande capacité de chauffe. Avec un poids moyen compris entre 10 et 30 kg, vous avez la possibilité d’opter pour le modèle qui convient le mieux à vos différents besoins.

Il est recommandé d’utiliser cet appareil dans un endroit comprenant un espace ouvert sur un minimum de 25 % de sa surface. Autrement dit, le chauffage extérieur à gaz se doit d’être utilisé dans un espace très ventilé ou tout simplement en plein air. Il présente l’avantage d’être économique sur le plan électrique, puisqu’il ne nécessite pas une alimentation sur secteur.

Le mode d’utilisation

Les précautions d’utilisation de ce type d’appareil stipulent qu’il est nécessaire de le placer loin de tout produit ou matériau inflammable. Avant de déplacer le chauffage à gaz d’un point à un autre, il faut également fermer l’arrivée de gaz au niveau du robinet de la bouteille et éteindre l’appareil.

Afin de limiter les risques d’accident, il est également recommandé de ne poser aucun objet sur le réflecteur situé au sommet de l’appareil et de toujours s’assurer de la bonne ouverture des différents orifices de ventilation que comporte le logement de la bouteille de gaz.

Le principal inconvénient que présente le chauffage extérieur à gaz réside dans le fait qu’il rejette une assez grande quantité de gaz carbonique (CO2). A cet effet, avant de vous procurer ce type d’appareil, il vous faut veiller à ce qu’il réponde à la dernière norme CE. Cette dernière exige que l’appareil dispose d’une coupure gaz par thermocouple, d’un contrôleur de CO/CO2, ainsi que d’un système anti basculement.

Le chauffage extérieur électrique

Cet appareil présente la même apparence que le chauffage extérieur à gaz. Il est composé de façon générale d’une lampe halogène surmontée d’un réflecteur. Ce dernier sert à diffuser la chaleur générée par la lampe avec son système de rayonnement infrarouge.

Cette dernière technologie est disponible sur le marché sous trois différents types, à savoir le court, le moyen et le long. Le type d’infrarouge dont dispose l’appareil doit être choisi en fonction de la surface de l’espace à chauffer. Le premier type correspond à un usage en extérieur et pour les grands bâtiments. Le second est utilisé dans l’industrie ainsi que pour le gros tertiaire, et le troisième type est principalement destiné à une utilisation en logement.

Le chauffage extérieur électrique permet alors, grâce à sa technologie infrarouge, de chauffer rapidement et idéalement tous vos espaces externes tels que la terrasse, le balcon, le patio ou un atelier ouvert. Vous n’avez pas besoin de faire préchauffer l’air et vous avez l’assurance de disposer d’un espace chauffé et confortable, le tout en un temps record.

Cette technologie dont est équipé l’appareil commence par chauffer les personnes, les objets et les corps solides, favorisant ainsi un chauffage ciblé qui permet d’éviter les pertes d’énergie dans l’air ambiant.

Les avantages et inconvénients

L’appareil présente une certaine facilité d’utilisation, car on peut le mettre en place rapidement. Il se met en route instantanément à l’aide de ses capteurs à infrarouge. Comme tout appareil électrique, il nécessite une bonne alimentation et il suffit de le brancher sur secteur pour le faire démarrer.

Même s’il présente l’avantage d’être moins lourd et donc plus facile à déplacer que celui à gaz, le chauffage extérieur électrique n’est pas vraiment idéal pour ceux qui souhaitent alléger les factures d’électricité. En effet, sa consommation engendre un coût qu’il faut être disposé à supporter. Par ailleurs, la puissance de chauffe du chauffage extérieur électrique est moins grande que celle du chauffage extérieur à gaz.

L’appareil a tout de même le mérite d’être plus écologique que le chauffage extérieur à gaz, car il n’émet pas de rejets de gaz carbonique. En outre, tout au long de la durée de son fonctionnement, il reste silencieux, inodore et facile à manipuler.

Les différentes caractéristiques d’un chauffage extérieur

On retrouve ici et de façon générale sur le marché, une très grande offre en ce qui concerne les chauffages extérieurs. Ces derniers se retrouvent principalement dans les deux catégories citées plus haut. Ils comportent toutefois des caractéristiques avancées qui leur permettent de se distinguer et de faire la différence sur le marché. Les caractéristiques qui sont alors le plus mises en avant concernent :
  • La surface de chauffe ;
  • La portée ;
  • L’émission de chaleur ;
  • Le réflecteur ;
  • Le matériau de fabrication ;
  • La stabilité et l’encombrement ;
  • Le variateur de puissance ;
  • L’autonomie ;
  • Les normes environnementales.

La surface de chauffe fait référence notamment à la puissance du chauffage extérieur. Il s’agit de la capacité de l’appareil à chauffer une grande surface. On la calcule en fonctions des besoins exprimés et elle s’exprime en m². La portée de l’appareil est plutôt relative au rayonnement de la chaleur. Certains modèles de chauffage extérieur mettent donc en avant la surface de chauffe, tandis que d’autres font la promotion de la portée.

L’émission de chaleur est engendrée par des colonnes chauffantes qui sont des composantes de l’appareil. Ces dernières sont le plus souvent disposées de façon horizontale. Afin de minimiser le risque d’une perte d’efficacité, certains modèles présentent des colonnes disposées de façon verticale.

Le réflecteur est une pièce maîtresse de tout bon chauffage extérieur. En fonction de sa taille, il permet d’obtenir un meilleur confort en chauffant de façon homogène un espace occupé par un certain nombre de personnes.

Les meilleurs chauffages extérieurs proposent alors un réflecteur inclinable que vous pouvez manipuler à votre guise, suivant les prescriptions d’utilisation, afin localiser le rayonnement du module pour mieux profiter de la chaleur de votre appareil.

Les critères déterminants à l’achat

Étant un appareil à usage notamment domestique, votre chauffage extérieur se doit d’être de qualité supérieure. Pour ce faire, il doit être conçu dans les meilleurs matériaux. Il s’agit notamment de composantes spécifiques qui assurent à votre appareil une bonne résistance à certains éléments tels que l’eau ou l’humidité, le vent, et lui apporte une certaine stabilité. À cet effet, le chauffage extérieur en inox présente une bonne fiabilité.

La stabilité et l’encombrement sont nécessairement des critères de taille de l’appareil. Plus votre chauffage extérieur est composé de matériaux solides et présente une forme compacte, plus il vous sera facile de l’utiliser souvent, de le déplacer, de l’entretenir et surtout d’en profiter au maximum.

Le critère de l’autonomie et des normes environnementales est surtout mis en cause pour les chauffages extérieurs à gaz. Il s’agit ici de trouver le modèle qui convient le mieux à vos besoins tout en étant respectueux envers la planète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here