Avez-vous besoin de plus d’espace ? L’aménagement de vos combles agrandira définitivement la surface de votre logement. Cette astuce pour créer de nouvelles pièces chez soi permet d’augmenter la surface habitable tout en optimisant l’utilisation du terrain. Voici de petites idées pour vous accompagner dans cette entreprise.

Préparez le projet

L’aménagement des combles  se fait suivant plusieurs étapes, ce n’est pas une tâche qui s’improvise. Au contraire, elle se planifie soigneusement et en tenant compte des réglementations et des conseils d’experts. 

Les conditions indispensables

Avant d’engager des travaux, il est indispensable de s’assurer de la viabilité du projet.

  • L’espace disponible doit être conséquent: si ce n’est pas le cas, les combles peuvent être utilisés comme pièce de stockage.
  • La circulation dans les combles doit être possible en restant debout: si ce point n’est pas respecté, il est possible, dans certains cas, de surélever le niveau de la maison.

Les travaux à prévoir


Il est recommandé de faire un état des lieux avant de lancer les travaux. L’aménagement des combles doit prendre en compte :

  • L’isolation thermique. Elle peut se faire de l’intérieur, si la hauteur le permet, comme elle peut se faire de l’extérieur ;
  • L’accessibilité. Il faudrait faciliter la transition entre le nouvel étage et le reste de la maison. Prévoyez donc un escalier qui ne vous obligerait pas à vous courber, ni en amont ni en aval ;
  • L’état de la toiture et des charpentes ;
  • Les ouvertures. Faites autant d’ouvertures que possible, à des endroits stratégiques, afin de profiter au maximum de la lumière naturelle et faire des économies sur l’électricité ;
  • Le chauffage, l’électricité, la plomberie. Ce sont des travaux d’envergure qui maximiseront le confort dans la nouvelle pièce. Généralement, il est conseillé de ne pas changer de système de chauffage.

Les démarches administratives

Des démarches administratives s’imposent pour l’aménagement des combles.

En effet, pour une surface inférieure à 40 m², une déclaration à la mairie est requise. Si, au contraire, l’aménagement couvre une surface supérieure à 40 m² ou supérieure à 20 m² et portant la surface habitable totale à plus de 150 m², un permis de construire est exigé. Si vous résidez dans un immeuble, il faudra obtenir l’accord de la copropriété.

Les artisans et le budget


Le choix des artisans est une part très importante
. Les aménageurs doivent être spécialisés pour l’aménagement de combles. Ils vous aident à mener votre projet à bien et à maximiser l’espace et les ressources disponibles, selon l’utilisation que vous souhaitez en faire et selon votre budget. Prévoyez toujours un peu plus que le budget final, quelques complications pourraient survenir.

Donnez de la luminosité à votre espace

Choisissez des tons plus ou moins clairs pour augmenter visuellement l’espace et réduire la sensation d’étouffement. Le blanc, le beige, le kaki, le jaune et le vert pâles peuvent convenir au nouvel espace pour amplifier la luminosité, en plus des fenêtres. Si vous avez aménagé vos combles pour y dormir uniquement, les couleurs comme le bleu nuit, le violet, le vert plus ou moins foncé. Un camaïeu ou un beau mélange de couleurs rendront votre espace très agréable.

Misez sur le volume

Le but d’aménager les combles est justement de créer de l’espace, et donc du volume. Pour optimiser ceux-ci, vous pouvez utiliser les cloisons vitrées, un claustra ou des verrières plutôt qu’un mur assez lourd. Si cela est possible, décloisonnez la pièce.

Mettez la charpente en valeur

Pour rendre votre nouvel espace encore plus agréable, vous pouvez choisir de mettre en valeur la charpente plutôt que de la masquer. Vous pouvez la laisser brute, la peindre ou la poncer légèrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here