Un projet d’élevage de poulets requiert généralement une installation d’abri pour ces animaux. Le poulailler est une excellente construction pour élever des volailles, surtout des poulets. Pour acquérir une telle installation, il y a principalement le choix entre un achat et une conception par soi-même. Voici des conseils pour avoir un bon poulailler sur mesure !

Réussir l’achat d’un poulailler

Un adepte de bricolage prendra sans doute un grand plaisir à réaliser lui-même son poulailler. Toutefois, il existe bien de nombreux modèles de poulaillers disponibles en vente. Ils appartiennent à deux catégories : les maisonnettes et les poulaillers dits en volière. Certains sont assortis d’un mini-parcours clos qui permet d’isoler les poulets pendant quelques heures.

Les astuces pour choisir

Pour faire un choix de poulailler, il faut tenir compte de la taille. Elle dépend du nombre de poules élevées. Pour 3 à 4 poules, un poulailler d’environ 2 mètres carrés au sol est préconisé. Ensuite, il faut penser au nombre de nichoirs. Les dispositifs avec deux nichoirs offrent souvent de meilleures options.

Le nombre de perchoirs est également important. Pour 3 ou 4 poules, un seul suffit. Un toit de poulailler recouvert d’un enduit imperméable protège du froid et de l’humidité. Par ailleurs, si vous choisissez un modèle en bois, vérifiez son épaisseur. Ici, suivez un guide pour mieux vous en sortir.

Cette épaisseur ne doit pas être inférieure à 1 cm. Idéalement, il faut avoir au moins 1,2 cm. Un bois trop fin expose aux mauvaises surprises comme les cassures et les déformations. Dans les magasins et sur Internet, vous pouvez trouver différents modèles de poulaillers. On distingue notamment :

  • le poulailler mobile ;
  • le poulailler en bois ;
  • le poulailler en plastique.

Il faut aussi s’attarder sur le budget nécessaire à l’acquisition de cette installation.

La budgétisation de l’acquisition

Si les poulaillers peuvent être assez onéreux, certains éléments permettent de profiter d’importantes réductions. L’achat d’un poulailler préfabriqué peut coûter 1000 dollars. Toutefois, on peut aussi construire le sien à partir de matériaux de récupération pour presque rien.

Pour bien y parvenir, voici un exemple de financement. Cependant, il est important de faire une différence entre réduire les coûts et faire des économies lors du financement.

Un poulailler fait maison

Le poulailler n’est pas qu’une simple structure. Il permet généralement de garder les poules en bonne santé et à l’abri. Les spécifications d’un poulailler varient ainsi en fonction de la race des volailles et du lieu de résidence. Il faut maitriser les étapes générales et les points clés aidant à construire un poulailler sûr et solide.

Lorsqu’on construit un poulailler, l’objectif est de créer une structure qui pourra protéger les poules des prédateurs, de l’humidité, des courants d’air, des maladies, de la surchauffe et du froid. Il faut également être attentif pour éviter les fuites. Il est crucial de bien faire les choses.

Le bon emplacement pour le poulailler

Avant tout, il est important de penser à l’endroit où le poulailler doit être installé. Les poulets ont besoin d’un accès à l’extérieur pour courir, picorer et libérer de l’énergie. Choisissez un endroit où ils sont protégés et où ils ne peuvent pas aller trop loin.

Si les poules rentrent systématiquement en fin de journée pour se reposer, elles ont tendance à errer. Elles peuvent ainsi causer des dégâts dans l’entourage.

Confectionner un abri de la bonne taille

Un poulailler doit être résistant aux intempéries et aux prédateurs avec une bonne ventilation. Sa taille idéale dépend du nombre de poulets qu’on prévoit élever. Une règle de base préconise 2 à 3 pieds carrés par poulet à l’intérieur du poulailler et 8 à 10 pieds carrés par poulet dans une course extérieure. Toutefois, plus il y en a, mieux c’est.

L’aération du poulailler

Un cinquième de l’espace mural total de votre poulailler doit être ventilé. La ventilation et la circulation de l’air sont essentielles pour éviter les maladies. Un poulailler a besoin d’ouvertures découpées dans les murs près du plafond pour la circulation de l’air.

Elles doivent être plus hautes que les perchoirs. Toutes les ouvertures doivent être recouvertes d’un tissu de quincaillerie de demi-pouce solidement fixé afin que les prédateurs ne puissent pas entrer.

Acquérir un poulailler revient soit à en fabriquer, soit à en acheter. Dans les deux cas, il est important de faire attention à de nombreux éléments déterminants du bien-être des animaux.