Qu’elle serve d’espace de détente ou de simple ornement, la pelouse est l’un des indicateurs de l’entretien de votre jardin. Afin d’éviter de vous retrouver avec des pousses de gazon jaunies (ou sèches), tout doit se jouer lors de l’étape de la plantation de la pelouse. Découvrez les étapes à suivre pour planter une belle pelouse digne d’un jardin de conte de fées.

La préparation du sol du terrain

Photos gratuites de Jardin
Le meilleur allié d’une belle pelouse est sans aucun doute un sol bien préparé. L’étape de la préparation du sol est à la fois la plus longue et indispensable à la réussite du semis de la pelouse. Pour vous assurer de la prise des semis, la préparation du sol doit être faite lors des périodes ensoleillées, c’est-à-dire au printemps ou en automne.

Avant de procéder au labourage de la terre, il est important de la débarrasser de toutes les herbes qui y poussent. Le désherbage peut se faire à la main, avec une débroussailleuse ou simplement à l’aide d’un désherbant ou avec une tondeuse selon les cas.

Ensuite vient l’étape du nivèlement pendant laquelle il faut émietter les mottes de terre à l’aide d’une griffe ou un creux. Elle permet de débarrasser le sol des derniers cailloux qui y sont enfouis et de reboucher les poches qui auraient pu se former plus tôt.

Le semis du gazon

Photos gratuites de Riz
En fonction de votre type de sol et des conditions climatiques dans votre région, choisissez la variété de gazon adaptée. Une fois la bonne variété identifiée, il est conseillé de travailler une nouvelle fois les 5 premiers centimètres de la couche superficielle de votre terrain.

Pour un semis plus efficace, il est possible d’utiliser simultanément plusieurs variétés de gazon différentes :

  • le ray-grass ;
  • la fétuque ovine ;
  • le pâturin des prés ;
  • la fléole ;
  • la fétuque rouge, etc.

Le semis à la volée réalisé de façon croisée remplit assez bien ce rôle et permet une meilleure répartition du gazon lorsqu’il poussera. La technique du quadrillage du terrain est particulièrement appréciée pour obtenir une meilleure répartition de la pelouse.

Comme précaution supplémentaire, n’hésitez pas à vous servir d’un rouleau pour que les graines soient en contact avec la terre.

Les finitions et la première tonte


Pour obtenir la pelouse de vos rêves, hors de question de se reposer après l’étape de la mise en terre des semis. Les finitions sont l’étape qui permet de donner à votre gazon la forme souhaitée pour une pousse harmonieuse.

Une dizaine de jours après l’ensemencement des graines, quelques petites feuilles de gazon devraient commencer par pointer le bout de leur nez. Une fois que ces feuilles atteignent 3 cm, elles doivent être balayées pour être débarrassées des débris et autres déchets.

Dès que les brins apparents atteignent 10 cm en hauteur, il est temps de réaliser la première tonte du gazon. À partir de cet instant, il vous revient d’entretenir régulièrement la pelouse pour qu’elle demeure verte et fraiche.

Cet entretien passe par un arrosage abondant et régulier, une tonte délicate, la fertilisation des pousses, l’élimination des mauvaises herbes et l’aération du sol du terrain.