L’entretien d’une pelouse demande du temps, ainsi que du matériel de qualité, robuste et maniable. Cependant, toutes les saisons ne sont pas propices à un entretien de pelouse. L’été est la saison idéale pour effectuer ce type de travaux. Mais, ce n’est pas toujours évident de procéder à l’entretien de sa pelouse quand on ne s’y connaît pas très bien en jardinage. Avoir les bons réflexes vous permettra d’avoir un beau jardin.

Retirer les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes viennent généralement s’implanter et se développer naturellement sur la pelouse. Ce sont des végétaux qui s’adaptent aux conditions climatiques, à la texture du sol et aux degrés de précipitations. Ils ont donc tendance à se répandre rapidement, à étouffer les autres plantes et à prendre beaucoup de place.

En les retirant, vous améliorez la santé de votre pelouse et obtenez par la même occasion une belle pelouse homogène.

Faire tondre la pelouse

Si vous voulez vous assurer que votre pelouse reste en santé tout au long de l’été, vous devez la tondre. En effet, en été la pelouse peut être envahie par les mauvaises herbes, ce qui complique son aération. Tondre la pelouse permet ainsi de prévenir l’envahissement des mauvaises herbes, de conserver l’humidité du sol tout en rendant la pelouse moins vulnérable aux punaises.

De plus, grâce à la tonte, il vous sera plus facile d’accumuler des réserves au niveau de ses racines pour mieux résister aux attaques des insectes nuisibles.

Il existe de nombreux modèles de tondeuses sur le marché que vous pouvez utiliser. À défaut, vous pouvez opter pour une très bonne débroussailleuse mais pas chère.

Il est recommandé de tondre en fin d’après-midi ou en début de soirée, deux moments où la chaleur est moins intense.

Nourrir la pelouse avec du terreau

Il est utile d’apporter des nutriments de temps en temps à votre pelouse. Cela peut se faire dans deux cas :

  • Si votre sol est pauvre ;
  • Ou si vous venez de semer.

Dans le cas contraire, la pelouse aura tendance à jaunir et à devenir plus fragile et plus sensible aux maladies.

Pour faciliter l’activité microbienne du sol, vous devez le nourrir avec du terreau. Comptez environ deux pelletées par mètre carré, en étalant bien à la surface.

Procéder à la scarification

La scarification est une technique qui permet d’éliminer la couche de végétaux morts ou résidus de tonte qui se forme en surface. Il s’agit principalement de mauvaises herbes, de feuilles mortes et de racines.

Ces derniers ne favorisent pas la circulation de l’eau sur la pelouse. Pour pallier cette situation, il faut scarifier la pelouse entre 1 et 2 fois en été.

Aérer le sol

Il faut aérer les racines de la pelouse pour leur permettre de ne pas s’étouffer et pour leur permettre de s’oxygéner correctement. 

Pour cela, il faut faire de petits trous dans le sol, soit à l’aide de semelles cloutées spéciales, soit en vous servant d’une biogriffe à plusieurs dents. Le gruyère sur la pelouse doit être régulier. Il faut généralement prévoir un trou tous les 10 centimètres.

Vous pourrez ensuite déposer du terreau afin de modifier la structure du sol ou ajouter de l’engrais, pour apporter des éléments nutritifs au gazon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here